Mentions Spéciales

Erene Anthony

Le bénévolat et le désir de redonner à son prochain sont les deux éléments clés qui ont marqué l’enfance d’Erene Anthony. Aujourd’hui encore, elle continue de contribuer de diverses manières à son milieu.

Au fil des ans, elle a occupé le poste de présidente du conseil d’administration de l’église unie Union et de membre de la direction du presbytère de Montréal. Elle est également membre active de l’Église unie du Canada et elle fait partie de la direction de l’Association Antigua et Barbuda. Elle joue de plus un rôle essentiel au sein de l’Association provinciale du personnel d’enseignement retraité du Québec.

En 1999, Erene a été récompensée du prix Jackie Robinson de l’Association montréalaise des gens d’affaires et des professionnels noirs. En 2009, ses efforts ont été reconnus par le premier ministre d’Antigua, ce qui lui a permis de remporter le prix de Citoyenne de mérite pour le travail communautaire effectué à l’extérieur de ce pays. Erene a en outre été récemment nommée héroïne du mois par la station CJAD.

C’est comme professeur de mathématiques et d’anglais à la Royal Arthur Elementary School et à la Verdun High School qu’Erene a débuté sa carrière. Elle a toujours conservé une place spéciale dans son cœur pour l’éducation et tous ses élèves, ainsi qu’un attachement particulier pour les enfants aux besoins spéciaux. En 1993, Erene a occupé le poste de directrice du Centre Mackay et, en 1995, elle est devenue directrice de la John Grant High School.

Sa plus grande fierté et son plus grand bonheur : son fils Joël, un des rares Canadiens assez doués pour avoir atteint les rangs de la National Basketball Association. Erene a élevé un fils formidable qui, lui-même, s’implique aujourd’hui activement en tant que bénévole.