NOTRE HISTOIRE
S’ÉCRIT CHAQUE JOUR

Ali Nestor (octobre)

Né en Haïti, Ali Nestor rejoint vers l’âge de six ans en compagnie de son frère et de sa sœur ses parents qui ont immigré à Montréal. Alors qu’il souffre de l’absence de communication dans sa famille et d’un vif sentiment d’exclusion, il décroche de son école du quartier Saint-Michel vers l’âge de quatorze ans. Pris dans l’engrenage des petites violences quotidiennes, des délits et des affrontements entre gangs de rue, Charles Ali Nestor fréquente à deux reprises les centres jeunesse. Malgré la sévérité apparente de ces sentences, une prise de conscience s’amorce chez le jeune homme. À dix-huit ans, c’est le déclic. Il apprend à se connaître et à se faire confiance à travers les sports de combat, qui deviennent une authentique passion. Il décide donc de poursuivre ses études. Et surtout de faire tout ce qui est nécessaire pour réaliser son rêve : ouvrir une école de sports de combat et enseigner aux jeunes. En 1997, dans le but de faire partager à d’autres sa passion des arts martiaux, il fonde l’Académie Ness Martial, spécialisée dans l’enseignement des arts martiaux. En 2010, Nestor crée le programme scolaire L’école de la Relève, une immersion sport-études pour jeunes en difficultés, le premier programme du genre au Québec. En 2012, il est nommé membre de la table ronde transculturelle sur la sécurité publique au Canada par le Ministère de la Sécurité publique. Ce leader positif et pacifique possède une expérience qui lui confère une perspective pertinente sur la résolution de nombreux enjeux et l’évaluation de certaines lois relatives à la sécurité nationale et aux communautés culturelles. En 2016, il accepte de devenir le porte-parole de la Maison de répit La Ressource.