NOTRE HISTOIRE
S’ÉCRIT CHAQUE JOUR

Daisy Peterson

7 mai 1920 – 11 août 2017

Née le 7 mai 1920, Dre Daisy Peterson-Sweeney était la deuxième des cinq enfants de Daniel Peterson, un employé du chemin de fer, et de Kathleen Olivia Peterson, une domestique. La famille a traversé la Grande dépression dans le quartier Saint-Henri de Montréal. Les enfants suivaient les camions de livraison de charbon pour récupérer les miettes de charbon qui tombaient dans la rue. À l’époque, les enfants devaient mettre des pièces de carton dans leurs chaussures pour couvrir les trous sur leurs semelles. C’est à cette époque que Daniel Peterson acheta un piano pour sa jeune famille. Il croyait que la profession de musicien pour une personne de couleur était plus respectable que celle d’employé du chemin de fer ou de domestique. Il apprit par lui-même à jouer puis enseigna les bases de la théorie musicale à Daisy ainsi que le piano. Il espérait qu’elle enseigne ensuite aux membres de sa famille tandis qu’il travaillait sur le chemin de fer, ce qui pouvait l’éloigner de la maison pendant des périodes de deux semaines ou plus. La tuberculose frappa la famille Peterson de plein fouet. La maladie emporta le fils aîné des Peterson, Fred. Daisy fut aussi atteinte par la maladie et envoyée dans un sanatorium à Saint-Agathe à l’âge de quatorze ans, ratant ainsi une année d’école. Déterminée à terminer son éducation, Daisy travailla dans une usine de vêtements, comme domestique et enseigna le piano aux enfants pour financer son éducation. Elle a obtenu éventuellement un diplôme d’associée de l’Université McGill en musique, puis a commencé à se produire comme pianiste classique dans des salles telles que l’ U.N.I.A. Hall, l’église unie Union et le Negro Community Centre (N.C.C.). (Madame Sweeney, comme on l’appelait, a reçu un doctorat honorifique de la Laurentian University en 1987.)
Elle a enseigné le piano à des centaines d’enfants au N.C.C. le samedi matin pour 25 sous la leçon, puis a continué d’enseigner chez elle en après-midi et pendant la semaine. Dre Sweeney a permis à ses étudiants de participer à des concours dans la communauté et au niveau provincial et les préparait aux examens de piano à l’école préparatoire de musique de l’Université McGill.
Dre Sweeney a enseigné à son frère Oscar Peterson ainsi qu’à d’autres musiciens tels qu’Oliver Jones, Kenneth Skinner, Joe Sealy, Reg Wilson et plusieurs autres, puisqu’il y en aurait trop à mentionner. Elle enseignait non seulement la musique et le piano, mais aussi la discipline, la gentillesse et la conscience de soi. Une étudiante arriva un jour à sa leçon de piano avec elle et dit « Quelle horrible journée! » Madame Sweeney emmena l’étudiante jusqu’à la porte avant, elle l’ouvrit et dit « Regarde la neige qui tombe doucement et comme c’est joli. » L’étudiante apprit plus que la musique cette journée. Elle apprit à apprécier la vie.
Madame Sweeney a également cofondé le Montreal Black Community Youth Choir (maintenant appelé le Montreal Jubilation Gospel Choir) avec le Dr Trevor W. Payne en 1974.
En 2005, un hommage a été rendu à la Dre Daisy Peterson-Sweeney lors du 180e anniversaire du canal Lachine avec une série de quatre concerts gospel pour honorer sa contribution importante à la communauté et à la ville de Montréal.
Madame Sweeney s’est éteinte paisiblement le 11 août 2017 entourée de sa famille.