NOTRE HISTOIRE
S’ÉCRIT CHAQUE JOUR

Garihanna

PREMIÈRE FEMME NOIRE DIPLÔMÉE DE L’ÉCOLE NATIONALE DE L’HUMOUR

Née à Montréal le 20 septembre 1989, Garihanna réside et évolue depuis l’enfance entre Haïti et le Québec. Elle découvre le monde de la scène à l’âge de cinq ans par le biais d’une association appelée Liaison interculturelle St François quartier en Santé à Laval. À l’âge de six ans, sa famille et elle quitteront le Québec pour s’installer en Haïti où elle intégrera l’Atelier Théâtre Éclosion la même année. Très vite, elle se fait remarquer par son talent et sa ténacité.

Déterminée et appliquée, elle se retrouve dès l’âge de sept ans à jouer en professionnelle dans quatre pièces de la Compagnie Atelier Théâtre Éclosion : Le petit Prince et nous, La légende de Quiskeya, Soufle Van ainsi que Si nos Dieux nous étaient contés. Elle quitte ensuite Haïti pour poursuivre ses études universitaires au Canada, à l’Université de Montréal. Bachelière en sciences économiques et détentrice d’une spécialisation en criminologie, Garihanna conserve sa passion pour l’art de la scène, en particulier pour le théâtre, ce qui la pousse à intégrer la troupe de théâtre de l’université.

Malgré les différentes opportunités qui s’offrent à elle dans les domaines de l’économie et de la criminologie, Garihanna choisit de poursuivre sa passion du théâtre en retournant en Haïti en 2014 pour jouer à nouveau avec la Compagnie Atelier Théâtre Éclosion, notamment dans les représentations de Stand Up Ladies 2 et The Best of Stand up
Ladies. À son retour sous le soleil, Garihanna replonge dans le milieu artistique en enseignant le théâtre avec sa sœur Cynthia Jean-Louis dans différents établissements scolaires et en assurant la gestion de projet pour le feuilleton radiophonique à succès Zoukoutap à Port-au-Prince.

Après avoir suivi une formation animée par des professeurs de l’École nationale de l’humour en Haïti, Garihanna monte sur la scène du Théâtre Maisonneuve en juillet 2015 dans le cadre d’un concours lors de la 3e édition du Gala HaHaHaïti, un événement organisé par le festival Juste pour rire pour amasser des fonds consacrés à la construction d’une école de l’humour à Port-au-Prince. Désignée l’une des gagnantes de ce concours, Garihanna obtient une bourse d’études de 2 ans en création humoristique à l’École nationale de l’humour à Montréal.

Aujourd’hui finissante de l’ÉNH, c’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté que cette première femme Noire issue cette école, une artiste à saveur mangue-érable, partage son univers exotique et coloré dans plus d’une quarantaine de salles et festivals d’humour à travers le Québec ainsi que sur la scène internationale.

Plus récemment, Garihanna a mis sur pied en collaboration avec sa sœur Cynthia Jean-Louis Les Sœurs Jean-Louis Inc., une entreprise axée sur la production et la gestion des arts de la scène. Elle a aussi remporté le prix de révélation de l’année pour ses performances aux côtés de sa sœur dans le cadre de la grande première édition du Festival international du rire en Haïti.