Sherma Alina Ingrid Edwards-Salandry est née le 4 mai 1945 sur l’île de Trinidad dans les Caraïbes. Elle a donné naissance à trois fils et deux filles. Mariée pendant presqu’un demi-siècle, elle fut aussi une mère pour toutes les jeunes filles qui ont fait sa connaissance, et pour plusieurs, elle était simplement «tante Sherma».

Figure familière, aimée et respectée dans la communauté, elle a mené une existence heureuse à Montréal. Son nom était synonyme de nombreuses qualités, mais on se souvient d’elle surtout pour sa gentillesse, sa générosité et sa grande compassion.

Elle rejoint tout d’abord la Première Église du Nazaréen à Dollard des Ormeaux où, pendant environ 18 ans, elle s’implique corps et âme dans le conseil d’administration. Elle y dirige plusieurs ministères, dont celui des femmes, du chœur, de la troupe de théâtre et bien d’autres et fait la connaissance de plusieurs formidables pasteurs et surintendants nazaréens. C’est dans cette même église que ses enfants furent baptisés.

L’Église a toujours occupé une place importante dans sa vie. Après l’Église du Nazaréen, elle rejoint l’Église Fairview Alliance pendant 14 ans, puis Imani Family and Full Gospel pendant dix ans. C’est ensuite à l’Église Assembly of Hope qu’elle intègre la grande famille dans laquelle le révérend Kendall Johan officie comme pasteur.

Elle dirigea son chœur et sa chorale dans plusieurs églises de Montréal et fut même une pionnière en accordant une place au jeu et à la danse lors des célébrations religieuses – au grand dam de certains – une approche souvent reprise depuis. Son groupe, qui a compté parfois jusqu’à 35 jeunes membres, s’est produit à Montréal, en Ontario et aux États-Unis.

En plus de cette vie bien remplie, elle a élevé ses enfants, et à l’occasion, ceux du voisinage avec lesquels elle jouait au netball. Elle était aussi une vendeuse de cosmétiques et de bijoux hors pair dans toutes les entreprises qu’elle a représentées.

Pendant 18 années, elle s’est démarquée dans son poste de secrétaire pour plusieurs départements de la même entreprise. Ses anciens superviseurs se souviennent encore d’elle comme « la meilleure secrétaire jamais employée par l’entreprise ». Bien après son départ, elle fut souvent contactée pour repérer des dossiers qu’elle avait archivés et dont elle pouvait toujours fournir le numéro, l’emplacement et le contenu.

Elle a organisé des conférences pour les femmes, des concerts et défilés de mode du dimanche, des goûters et elle a animé pendant un moment une émission de radio gospel – des activités qui avaient toutes pour but d’emmener la bonne parole aux gens, peu importe où ils se trouvent.

Sherma a été ministre de l’évangile pendant plusieurs années et a dû surmonter de nombreuses épreuves, mais la cause du Christ lui a toujours tenu à cœur. Puis, en tant que ministre Salandy, elle a été investie de la fonction sacrée de pasteure à l’évangélisation et à la formation des disciples par le Citadel of Hope Ministries International le 19 août 2018, un mois à peine avant son décès le 15 septembre 2018.