Nous avons tous une mission dans la vie. Cette mission ne se définit pas par le nombre d’années passées sur les bancs d’école ou encore par l’argent contenu dans son compte en banque, elle se définit par ce qui se trouve dans le cœur de chacun. Nul ne peut remplir cette mission contre son gré ou en faisant semblant. Il faut y mettre de la volonté, des efforts et de la conviction.

Par exemple, un médecin qui choisit cette profession simplement parce que son père la pratiquait, parce qu’il est doué pour les sciences ou par appât du gain n’accomplit pas sa vraie mission. Toutefois, un médecin qui aime le corps humain et qui se consacre à guérir ses patients, lui, suit véritablement sa mission de vie.

Ma soeur, Kathia St-Victor avait trouvé la sienne. Elle s’était donné le mandat de faire tomber certains tabous. En plus d’avoir été propriétaire du restaurant Traiteur Kluva CHIC et présidente fondatrice du Salon des jeunes entrepreneurs international, elle voulait démontrer que les immigrants ne sont pas simplement à la charge du gouvernement ou un fardeau pour la société comme voudraient parfois laisser entendre les médias. Au contraire, leur participation à l’économie du pays est fondamentale.

C’est donc corps et âme qu’elle s’est battue, qu’elle a foncé et a généreusement donné de son temps pour mettre de l’avant notre communauté afin de démontrer que ses membres sont aussi des entrepreneurs et des investisseurs qui veulent travailler avec les autres communautés montréalaises.

C’est par son travail acharné que Kathia est devenue une pionnière dans le domaine de l’entrepreneuriat. Et qu’est-ce qu’une pionnière? Quelqu’un qui trace en premier une voie pour que d’autres puissent l’emprunter.

Alors, quel est le meilleur moyen d’honorer l’œuvre de cette pionnière même après sa mort? C’est en poursuivant son travail et en l’améliorant. Nous sur qui Kathia a eu un impact de près ou de loin, nous qui avons le courage de nous dépasser grâce à elle, nous qui avons été touchés par ses mots qui mettaient en lumière nos forces, célébrons sa vie et sa carrière en continuant sur la voie qu’elle a tracée.

Déborah St-Victor