Instagram

De 1532 à 1850, presque la moitié des 11 millions d’esclaves noirs déportés d’Afrique, arriva au Brésil. Salvador de Bahia fut une des premières villes coloniales dans le Nouveau Monde et le premier marché d’esclaves africains. Pendant plus de trois siècles, les esclaves africains subirent, de la part du régime servile, une triple réduction : anthropologique, culturelle et sociologique. Privés de liberté et du pouvoir, sans armée ni influence ni moyen financier, comment les esclaves au Brésil ont-ils traité leur souffrance ? Quelle épistémologie de résistance ont-ils mise en œuvre contre l’oppression esclavagiste, coloniale à la fois religieuse et politique ? Comment ont-ils survécu et conservé leurs croyances interdites, longtemps considérées comme « barbares » ? A partir d’une approche décoloniale, cette conférence cherche à comprendre d’une part les fonctions religieuses du Candomblé face à la pathologie de l’esclavage et, d’autre part, les stratégies de résistance et de survivance des esclaves en contexte socio-culturel bahianais (Brésil). Quelle est la contribution du Candomblé à la formation de la culture brésilienne actuelle ? Comment a-t-il participé au processus de la déconstruction des « pratiques esclavages » et de la construction tant identitaire que territoriale des afro-brésiliens.nes ?

Details

  • Langue: francais
  • Public: ouvert
  • Ville: Montréal
  • Adresse: 2375 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine
  • Code Postal: H3T-1A8
  • Prix: free
  • Phone: (438) 347-1955

Horaires

2019-02-22
de 13:30 a 16:30